jeudi 26 juillet 2012

Japon, Day 3 : Nara

Pour notre troisième jour au Japon et forts de nos coup de soleils de la veille, c'est armé d'un tube de crème solaire indice 50 qui pique les yeux que nous avons décidé sur les conseils des ING2 d'aller visiter la ville de Nara à l'Est d'Osaka.

Nara fut la capitale du Japon entre 710 et 784 et compte un grand nombre de temples regroupés pour la plupart dans un parc immense au Nord de la ville. Une des particularité de la ville est que des daims se baladent en liberté dans les parcs et ne sont pas farouches lorsque les touristes viennent se faire prendre en photo avec eux. La ville abrite également un immense temple contenant un Bouddha géant qui vous sera présenté dans le prochain article.

Des daims qui se baladent au milieu des allées. Il est assez comique de voir une japonaise fuir en hurlant des "Kyaa, Nyaann, Yaa, Yamette !", poursuivie par un troupeau de daims qui cherchent à manger les croquettes spéciales daims achetées à grand prix.


Moi avec un daim. Vous remarquerez que je porte mes lunettes de soleil et un parapluie. En effet, malgré le soleil brulant, nous avons aussi essuyé quelques averses orageuses impressionnantes ce jour là.


Fred avec un Daim


Encore Fred

Moi








Des mini-bouddha habillés




Un superbe plan d'eau au milieu du parc



Fred devenu complètement gaga avec les daims. Il voulait absolument une photo avec un petit, mais tous ceux que nous avions vu jusque là étaient assez farouche. Celui là avait sa maman à côté et s'est donc laissé approcher.

Une cloche géante

Un escalier avec des lanternes. Il devait y en avoir quelques milliers réparties sur tout le complexe de temple

Le même genre de photo, mais cette fois-ci avec des pierres tombales.




Une horde de daim sur la colline tout en haut du complexe de temples





Une autre photo avec les daims sur le chemin du retour

Une petite dernière de Fred avec un daim
Nous avons pas mal marché ce jour là et fait beaucoup de photos. Malheureusement, nous ne pouvons pas tout poster même en séparant en plusieurs articles, nous avons donc essayé de mettre les principales.

video
Une petite vidéo pour vous donner une idée de l'ambiance

Après notre visite à Nara, nous sommes rentrés à Sakai. Comme personne n'était dispo pour nous aider à trouver un restaurant, nous sommes partis un peu au pif entre la Banana House et Osaka Prefecture University. Le choix d'un restaurant au Japon quand on ne peut pas lire la carte à cause des kanjis est souvent périlleux, et nous avons donc choisi un établissement au pif car nous avions reconnu quelques plats sur les images. Il s'est avéré que ce n'était pas vraiment un restaurant, mais un bar à Saké. Un établissement du même genre que ceux que je fréquente parfois en Corée, où la nourriture n'est pas l'objet principal du restaurant et ne sert que d'accompagnement pour l'alcool.
Lorsque nous nous sommes aperçu de notre méprise, il était bien entendu trop tard pour changer de restaurant et il a donc fallu improviser. Fred ne boit normalement pas d'alcool, mais le proprio nous regardant de travers, nous avons dans un premier temps commandé un cocktail pas cher chacun en plus de notre escalope de poulet et de la flotte stupidement commandée à notre arrivée. 
Comme on ne sentait vraiment pas l'alcool dans ce cocktail de femme et que nous étions dans une boutique à Saké, je me suis intéressé à ce que cet honorable japonais pouvait me proposer. Je n'ai pas été déçu : Serpents dans des bocaux d'alcool, frelons dans d'autres, racines de gingembre dans un troisième et bien d'autres trucs bizarres qu'on ne peut trouver qu'en Asie. A 700 yens le verre (7€ et quelques), il a donc fallu que je me décide, et j'ai opté pour la bouteille de saké dans laquelle se trouvait une immense racine de gingembre (ouais je sais, je ne suis pas joueurs, les frelons, les serpents, ou le fugu ça pouvait être plus rigolo).
Toujours est-il que nous nous attendions à voir arriver un shot, et bien pas du tout, j'en ai eu pour mes 700yens lorsque le proprio japonais nous a apporté un énorme verre rempli de son saké au gingembre. Fred a juste senti le breuvage et fait une grimace et j'ai donc du boire le verre tout seul sous l'oeil amusé du proprio japonais qui avait l'air de penser que je n'arriverais pas au bout.
Boire le verre n'était pas un problème. L'alcool a eu des effets à retardement et une fois sorti de l'établissement Fred a du subir avec stoïcisme mes blagues et calembours vaseux, et autres tentatives de le jeter dans un fossé, l'alcool m'ayant rendu tout joyeux. La situation est devenue épique lorsque Fred excédé s'est aperçu que nous étions perdus au milieu de Sakai parce que nous n'avions pas pris la bonne rue en sortant du restaurant et que j'ai commencé à sortir mon téléphone pour envoyer des messages à Adrien pour lui dire que nous étions perdus, moi alcoolisé et Fred paumé. 
Finalement, nous sommes revenus en arrière jusqu'au restaurant et Fred a retrouvé la bonne rue après m'avoir confisqué la clé 3G. 
Une douche et une bonne nuit de sommeil nous ont remis d’aplomb pour le lendemain.

2 commentaires:

  1. C'est trop kawaï les daims !

    Et sinon c'est quoi le bruit horrible dans le fond de la vidéo ? Des espèces de cigales ?

    RépondreSupprimer