mardi 31 juillet 2012

Une journée de voyage partie 2 : Temple Cheongpyeongsa, Chuncheon

Après la visite de Namiseom qui s'est finalement terminée vers 15h si mes souvenirs sont bons, il nous restait donc encore pas mal de temps pour visiter autre chose dans le coin de Chuncheon. Notre choix s'est donc porté sur Soyang Dam, et le temple Cheongpyeongsa.

Depuis Namiseom, nous sommes retournés en taxi à Gapyeong station pour prendre la ligne de métro et aller à Chuncheon, puis pris le bus pour aller jusqu'au canal de Soyang.
Une fois arrivés à Soyang Dam, nous avons pris par chance le dernier bateau pour se rendre dans la vallée près du temple, après un peu de course pour arriver jusqu'à l'endroit d'embarcation. 
Soyang Dam
Dans le bateau
Pendant le trajet
Après un court trajet en bateau et la vallée atteinte, il nous a fallu encore plus de 3km de marche pour atteindre le temple. Cependant, le chemin valait vraiment le coup, avec une ambiance assez particulière!

A l'arrivée dans la vallée
On croise de nombreux entassements de pierres comme cela sur le chemin
Photo de la vallée
On croise notamment plusieurs personnes qui habitent là, dans une ambiance un peu recluse, et qui tiennent en majorité des restaurants. Il y a finalement assez peu de personnes sur le chemin, le lieu n'est visiblement pas autant prisé que Namiseom, et pourtant cela me paraît plus intéressant.

Pour en savoir un peu plus sur le temple, voilà un passage plus informatif sur le lieu, avec quelques photos prises par moi-même et autres commentaires :

Cheongpyeong Temple est devenu plus connu après l'ouverture du canal de Soyang, et est situé à 30 min du port, sur la rive sud du Mont Bongsan. Il a été construit en 973 pendant le règne du roi Gwang-Jong (949~975). Ce temple a été ouvert ou fermé plusieurs fois mais subsiste toujours de nos jours, malgré la perte de certaines parties pendant la guerre de Corée.
On croise plusieurs endroits assez sympathiques sur le chemin vers le temple, dans la vallée Cheongpyeongsa qui est assez boisé et longe un cours d'eau très pur. Parmi ces endroits : une statue issue d'un mythe - raconté plus bas -, la chute d'eau de Gugseong réputée pour faire neuf sonorités différentes, ou même une pagode assez cachée puisqu'il faut traverser la rivière en slalomant sur les pierres qui sont en surface, puis grimper un peu sur une pente pas évidente pour atteindre cette pagode.
La statue de la princesse avec le serpent
La chute d'eau
La pagode à trois étages du temple de Cheongpyeongsa possède une histoire. Autrefois un jeune homme épris d’une princesse fut tué. Il renaquit sous la forme d'un serpent qui accompagnait la princesse en permanence et refusait de s'en défaire. La princesse alla prier dans divers temples prestigieux afin que le serpent s'en aille et la laisse en paix, mais en vain. Pour finir elle vint à Cheongpyeongsa. Après avoir assisté à une cérémonie bouddhiste dans le temple le serpent s’en alla enfin. Elle fit alors bâtir une pagode de trois étages au dessus de la chute d'eau de Guseong et s’en retourna en son royaume. La pagode existe toujours et porte le nom de « Pagode de la Princesse ».

Vue depuis la pagode
Voici quelques autres photos prises sur le chemin  vers le temple :



Et enfin après de la marche, nous arrivons finalement au temple, et on ne regrette pas du tout! La vue est très jolie, et le fait que le temple soit quasiment vide de tout touriste lui donne un aspect un peu "temple perdu au fin fond de la montagne". Les photos valent plus que les mots je pense :









Après avoir passé un peu trop de temps à admirer le temple, on se rend compte qu'il est déjà tard, et que le dernier bateau va partir bientôt pour le canal, et que nous devons faire tout le chemin inverse pour revenir à l'entrée de la vallée!! C'est donc au pas de course que nous retraversons toute la vallée et arrivons au bateau tout juste quelques minutes avant qu'il ne parte. Le retour à Soyang Dam effectué, nous prenons le bus pour aller à Chuncheon diner et prendre le métro à nouveau pour rentrer sur Séoul. Voilà pour terminer quelques photos prises à Chuncheon dans la rue principale :


La Dak galbi street, où il n'y a que des restaurants servant ce plat

Une journée de voyage partie 1 : Namiseom

Je publie cet article en retard puisque c'était pendant le week-end du 14 Juillet, mais avec le Japon et surtout la flemme d'écrire, je ne le publie que maintenant. Et je vais raconter cette journée de voyage en deux parties parce qu'il y a beaucoup de choses à dire, et aussi beaucoup de photos (je n'en mets que quelques-unes pour l'article mais j'en pris en réalité plus de 150 pour la journée entière...). Aussi ça me permettra de développer un peu plus sur les différents lieux en question et donner plus d'infos pour les gens qui sont intéressés pour y aller.

Ça faisait plusieurs semaines que j'en avais un peu marre de Séoul, parce que malgré la multitude de choses à faire dans cette ville, j'avais l'impression d'en avoir fait un peu le tour au niveau des nouveautés à visiter, tout comme Jérémie je pense, même si il ne semble pas se lasser d'aller dépenser son argent dans des bars et restaurants à Myeondong dernièrement. Bref, j'avais donc décidé d'aller visiter un peu plus loin à l'est et de visiter d'autres lieux intéressants en Corée. Et parmi les destinations qui ne sont pas trop dures à atteindre et étaient mentionnées plusieurs fois, j'avais repéré Namiseom qui est une petite île très connue en Corée. Vous pouvez voir sur la carte la position de l'île par rapport à Séoul ou encore Incheon :


Nous nous sommes donc rendus en train à la station de Gapyeong qui est accessible en métro ou train rapide depuis Séoul! Malgré la distance, il y a en effet une voie spéciale qui va à Chuncheon depuis le centre de Séoul et qui marche comme le métro standard. Ensuite une fois à cette station, nous avons pris un taxi pour rejoindre la zone à proximité de Namiseom qui n'était pas très loin. Après avoir mangé un Dak galbi, nous nous sommes préparés à rejoindre l'île.
Le dakgalbi, spécialité du coin et qui est très bon!
Maintenant, un petit passage informatif tiré du site officiel pour le tourisme pour présenter rapidement l'île :

L’île de Namiseom s’est dessinée au moment de la construction du barrage Cheongpyeong, lors de la formation du lac. Sa silhouette en croissant de lune (462,809m²), contient la tombe du Général Nami qui a mené une grande victoire contre des rebelles lors de la 13ième année du 7ième roi, Sejo (1455 ~ 1468) pendant la dynastie Joseon.
La tombe du général Nami
L’île est située à 63 Km de Séoul en direction de Chuncheon, et les routes plantées d’arbres qui y mènent sont connues pour leur beauté. Elle est à une demi-heure de Chuncheon et à une heure de la banlieue de Séoul. Comme ce n’est pas très loin de la capitale, de nombreux couples ou familles vont la visiter. Une de ses particularités est qu’il n’y a pas de poteaux télégraphiques. Ceci grâce aux fils électriques qui sont enterrés sous terre, et dans un soucis de conserver un paysage naturel. L’étendue de l’île est de 462000m2 avec de nombreux châtaigniers et autres arbres tout autour. Au centre, se trouve une pelouse de 264000m2 utilisée pour différentes activités : divers enseignements, stages, campings, piscines, sports nautiques (ski nautique, bateau à moteur). Et il y a aussi un parc d’attractions avec manèges, stand de tir, roller-skates.
Le paysage avant de monter dans le bateau
Sur l'embarcadère pour monter dans le bateau
Sur le bateau
Arrivée sur l'île
Voilà pour les infos! Alors qu'en est-il concrètement ? Et bien pour être honnête, j'ai été un peu déçu. Peut-être que j'avais de trop grandes espérances, mais il n'y a finalement pas grand chose à faire sur l'île. On a de beaux endroits, et d'ailleurs on peut voir parfois des personnes en train de peindre des scènes dans le parc, mais celà s'arrête là. 

Les allées d'arbres qui font une partie de la réputation de Namiseom
L'île est en fait connue et visitée beaucoup par des couples, en particulier parce qu'elle a été le lieu de tournage d'un drama très connu, Winter Sonata, en 2002. Et ce drama a également en particulier percé au Japon également auprès des ménagères japonaises pour la plupart. Pour vous expliquer le phénomène, le nombre de visiteurs à Namiseom est passé de 250000 à 650000 personnes après que la série ait été diffusée, et il en est de même pour Chuncheon où le nombre de personnes visitant la ville a plus que triplé, le drama ayant également été tourné là-bas.
Et donc il est possible de trouver plein de choses en rapport avec ce drama sur Namiseom, comme la place où a eu lieu le "First kiss" entre les deux acteurs principaux, une statue de ces deux acteurs, mais aussi un petit musée consacré au drama.
Le fameux endroit du "first kiss"
Portant peu d'intérêt aux dramas coréens, et encore moins aux dramas romantiques, vous comprendrez que ces endroits n'étaient pas forcément passionant pour moi...
Il reste que l'endroit reste sympathique à visiter si vous passez dans le coin, parce qu'il y a des endroits assez calmes et sympathiques à voir. Voilà encore quelques photos pour terminer cette première partie
Une autruche!!


Cette statue fait un peu peur non?
Un écureuil qui tente de manger un fruit. On en voit partout sur l'île

lundi 30 juillet 2012

Grande Finale de la GSTL à Haeundae

Busan, jour 2 :
11h, mon téléphone sonne. C'était Kwan qui voulait savoir si j'avais survécu cette nuit. Lui-même n'avait pas trouvé son hébergement et terminé à dormir sur la canapé de Matthew. J'aurai du boire beaucoup plus, cette solution avait l'air plus économique.
Toujours est-il que je n'étais vraiment pas frais ce samedi matin midi, et comme je n'étais visiblement pas le seul, nous avons passé l'après-midi sur la plage à buller au soleil et à manger des trucs légers que nos estomacs pouvaient tolérer.

Dans l'eau avec la canette Hot6 gonflable
 
Une autre dans l'eau pour splasher les élèves de Matt que nous avons croisé sur la plage et nuit lui ont pas dit bonjour.
Nous avons par la suite été rejoints par David, un canadien du forum TL. Puis Debra est revenue elle aussi après avoir récupéré un ami à la gare de Busan.
Nous nous sommes mis d'accord sur le fait qu'il fallait définitivement effacer la nuit précédente de nos mémoire. 
Mais tout de même ... La pancarte GSL de Debra "Leenock, marry me !" avec le PedoBear et le "I Love Virgin Boys", c'était juste brillant ! (Leenock a tout juste 17ans et Debra approche la trentaine, le PedoBear était donc de rigueur). 





Et nous en venons donc à la finale de la GSTL :

FXopen vs Slayers

Comme la veille, les avis étaient bien tranchés sur qui devait gagner. Slayers avaient de loin les meilleurs joueurs et ses titres passés en GSTL jouaient aussi en sa faveur par rapport à l'équipe FXopen, anciennement composé majoritairement d'étrangers et qui n'a jamais vraiment brillée en Corée. Pour être honnête, les deux seuls joueurs ayant un peu de potentiel chez FXopen sont Gumiho et Leenock, le deuxième étant extrêmement jeune. Rien à voir avec les étoiles de Slayers fondé par BoXer et qui compte dans ses rangs des joueurs tels que MMA, Alicia, ou Puzzle. 
C'est d'ailleurs avec un sourire rayonnant que durant le discours d'introduction de l'équipe Slayer, Jessica la charmante compagne de BoXer et coach adjointe de Slayers a sans aucun complexe critiqué l'équipe FXopen, précisant bien que l'équipe Slayers n'avait rien à craindre de FXopen et que des joueurs comme Leenock ne seraient pas un problème.
Et pourtant les récentes chutes de performances de l'équipe Slayers et les récentes sanctions disciplinaires contre MMA auraient pu laisser présager que l'équipe allait moins bien que les apparences voulaient bien le laisser croire.
FXO

Slayers_EG




Le maquillage de Jessica s'est fissuré après que Slayers ait pris la branlée du siècle : 5-0 en finale de la GSTL. L'équipe entière atomisée par un seul joueur de FXOpen : Gumiho. Bien vu Jessica, Leenock n'a pas été un problème. J'étais pour Slayers comme beaucoup de monde, mais quand Jessica a commencé  taunté sur FXOpen avant que le finale ne commence, je me suis dit quand même que ça pourrait lui faire les pieds si Slayers perdait. Mais de là à ce que ça soit un 5-0, personne ne l'aurait jamais deviné !
La première partie contre MMA a juste été époustouflante, la partie du weekend je pense. MMA sur un classique mech+bio n'a pas réussi à jouer de sa mobilité pour battre le build full mech + banshee + raven de Gumiho. On notera également les deux TvZ, très intéressants aussi, avec de beaux usages des drones des ravens dans une partie, et un nombre incalculable de all-in avec les VCS contre Coca. (Le problème étant précisément qu'en tant que Terran, envoyer tout ses VCS n'est pas vraiment un all-in grâce aux mules).

video

video


La soirée a pris un curieux tournant, lorsque Matthew a absolument voulu faire signer son tapis de souris par l'ensemble de l’équipe Slayers qui venait de se prendre une sévère déculottée. Matt avait emporté avec lui un très beau tapis Razer avec dessus le logo de Slayers et avait pu obtenir les signatures des quatre joueurs de l’équipe B assis juste devant nous pendant les matchs (nous avions des super places le deuxième soir). Ce qu'il ignorait et que visiblement tout le monde ne savait pas non plus chez Slayers, c'est que ce tapis de souris, il n'aurait jamais du pouvoir l'acheter dans un Razer-store public. En effet, non seulement Razer ne sponsorise plus Slayers depuis plusieurs mois, mais en plus ces tapis ne devaient être donnés qu'aux joueurs. Razer n'avait donc semble-t-il pas l'autorisation de le vendre au grand public.
Aussi, lorsque BoXeR, Jessica et le manager de Slayers ont vu que Ryung s’apprêtait à signer le tapis en question, ils se sont précipités pour empêcher que d'avantage de joueurs ne signent. En effet, les signatures de Slayers sur ce tapis ça aurait d'une certaine façon impliqué que Slayers cautionnait la distribution du tapis illégal. Entre la defaite et le tapis de la discorde, nous nous sommes un peu fait envoyer chier ... Matt le proprio du tapis a été rappelé un peu plus tard par le manager de Slayers pour un échange mutuel d'excuse et il a pu faire une seance photo avec quelques membres de Slayers à condition qu'aucune image du tapis de souris, signé tout de même par 4 membres de l’équipe, ne soit publiée.
Il y a donc quelque part dans Séoul un Razer Store qui vend des tapis de souris Slayers interdits et qui seront probablement collectors d'ici quelques jours.        
Matt et sa probable future copine qui nous a accompagné à la GSTL. Pour le moment, il est dans la "brother zone", une friend zone spéciale qui n'existe qu'en Corée, mais ça pourrait changer car il fait tout pour en sortir.

Pas de folies pour ce deuxième soir, juste un restaurant avec pas trop d'alcool. Nous étions triste que Slayers ait perdu, mais beaucoup d'entre nous avaient un KTX à prendre le dimanche matin, aussi refaire la fête et reboire jusqu'à 4h du matin n'était pas vraiment une bonne idée.

En résumé, un weekend un peu cher certes, mais que je ne regrette pas. Si j'ai l'occasion quand j'aurai des sous, je retournerai bien à Busan pour faire de la plongée.

C'est tout pour le moment ! Retour à la vie monotone et assez ennuyeuse du laboratoire.